UCA

         

CREMANT
 bandeau

Laboratoire
Présentation
Actualités

Recherche
MCSOC
CMA
ISA

Coopérations
Projets/Contrats
UCN@Sophia
MIGA

Equipements
Ressources matérielles et logicielles
RANDOM@SophiaTech2.0


Production scientifique
Publications
Congrès
Sites d'information

Offres - Recrutement
Stages Master Ingénieur
Thèses
Post-Doctorats, CDD

Postes (IGR, EC, etc.)


Contacts
Annuaire LEAT
Annuaire UNS
Plan d'accès





UCN Sophia
meddays
MT180
Fête de la Science
IESF

Sujets de stage MASTER - Ingénieur
Internship Proposal


Etude de la technologie blockchain et mesure de la consommation d'énergie sur les appareils IoT

Niveau : Etudiants de dernière année d'Ecole d'Ingénieurs ou Master 2
Début : 1er avril 2019
Durée : 6 mois
Thématique(s): MCSOC
Mots-clefs : Blockchain, IoT, Hardware/software, low power
Responsable(s): F. VERDIER
Contact(s): francois.verdier@univ-cotedazur.fr
Lieu(x): LEAT, Campus SophiaTech, Bâtiment Forum, 930 Route des Colles, 06903 Sophia Antipolis
Gratification : 550€ / mois selon les règles légales en vigueur
Financement : LEAT

Contexte
Les Smart Contracts sont une nouvelle technologie fonctionnant sur des blockchains, un système de registres digitaux, décentralisé, visible et sécurisé, qui permet d'émettre et de sauvegarder des transactions, sans que celles-ci ne puissent subir de modifications une fois enregistrées.
Aujourd'hui la technologie blockchain est une des technologies les plus sécurisées du monde. Pour avoir un tel environnement sécurisé cette technologie possède une consommation d'énergie très importante.
...
Développement, objectifs, ...
Etude théorique de différents types de blockchains (Hyperloader IROHA, IOTA)
Déploiement des réseaux blockchain, ...
Trouver des limites et la portabilité sur des appareils IoT
Etude des interactions avec des Smart Contracts sur ces réseaux, ...
Mesure de la consommation des noeuds simples et des mineurs des réseaux sur les appareils IoT
...
Connaissances requises : Programmation microcontrôleur, C/C++, Architectures des microprocesseurs, connaissance de base sur la consommation des architectures
Connaissances souhaitées : Linux, couche hardware, communication réseau

Ce stage pourra éventuellement conduire à une thèse de doctorat

Plus d'information



Modélisation SystemC-TLM complète d'une architecture de SoC
proposé par la SATT Sud-Est (Société d'Accélération du Transfert de Technologies Sud Est)

Niveau : formation Master 2 en électronique ou informatique
Début : Mars/Avril 2019
Durée : 6 mois
Thématique(s) : MCSOC
Responsable(s) : F. VERDIER
Contact(s) : francois.verdier@univ-cotedazur.fr
Lieu(x) : LEAT, Campus SophiaTech, Bâtiment Forum, 930 Route des Colles, 06903 Sophia Antipolis
Gratification : 550€ / mois selon les règles légales en vigueur + tickets restaurant
Financement : LEAT

Contexte
Dans le contexte d'un projet de développement, vous aurez à réaliser la modélisation SystemC-TLM complète d'une architecture d'un SoC équipé d'un micro-processeur dont on disposerait du modèle de simulation (en GEM5 ou en QEMU). Cette architecture sera décrite en SystemC-TLM afin de permettre une plus grande compatibilité avec la librairie PwClkARCH développée au sein du laboratoire LEAT et qui permet de décrire l'ensemble du power intent.
...
Développement, objectifs, ...
L'objectif est de participer au développement de cette librairie et de permettre notamment la prise en compte de modèles beaucoup plus performants de processeurs.
Le travail qui sera demandé sera de travailler principalement sur l'interfaçage d'un émulateur (QEMU) ou d'un simulateur (GEM5) au reste de la plateforme SystemC-TLM, de travailler sur l'ensemble des interruptions qui peuvent se produire et de fournir un code propre démontrant ces possibilités.
...

Connaissances requises : modélisation d'architectures de systèmes sur puces, modélisation SystemC-TLM ou au minimum une connaissance approfondie de C++, une connaissance particulière des émulateurs (QEMU) ou simulateurs (GEM5) de microprocesseurs

Plus d'information



Development of a miniaturized IoT LoRa-GPS trackinf device

Level: Student in a MSc degree in Telecommunication or Electronic Engineering
Starting date: February/Mars 2019
Duration: 6 months
Team(s:) CMA
Keywords: Internet-of-things (IoT), LPWAN, LoRa, localization, tracking, miniature antenna.
Supervisor(s): L. LIZZI
Contact(s): leonardo.lizzi@unice.fr
Training Place(s): LEAT, Campus SophiaTech, Bâtiment Forum, 930 Route des Colles, 06903 Sophia Antipolis
Salary Approximately: 550€ / month
Funding: UCA Project I-LL-WIN

Context
As wireless technologies penetrate all layers of our daily lives, the Internet of Things (IoT) is raising as a new communication paradigm. Going beyond classical computers or mobile phones, IoT represents the idea of a ubiquitous and pervasive network of objects connected to the internet. By extracting and mining the data that are locked inside the connected devices, the IoT can boost productivity, lower costs and uncover new business opportunities. From among the many types of available contextual data, location data are particularly valuable, since they can be exploited at different levels, from communication aided purposes to meaningfully interpret the physical measurements collected by the sensor nodes.
In this framework, the I-LL-WIN (Improved LocaLization in Wireless IoT Network) project aims at developing a localization system in low-power long-range IoT networks. This project, funded by the University Cote d’Azur (UCA), is based on the collaboration between the LEAT, the INRIA research center in Sophia Antipolis, and FBK foundation in Trento,
Italy.

Summary of the research proposal
Within the I-LL-WIN project, the objective of this interniship is to develop a miniaturized IoT device communicating over the LPWAN LoRa standard, suitable for easy integration in the target to be located. The internship work will be organized into two consecutive phases, in which two versions of the device will be realized.
...
Required Skills: Good command of both written and spoken English is required. French is optional.
Suitable Skills: Experience in PCB design or embedded system programmin is an asset.

This internship could eventually lead to a Phd thesis

More informations



Development of an antenna for a textile-aided on-body communication

Level: Student in a MSc degree in Telecommunication or Electronic Engineering
Starting date: February/Mars 2019
Duration: 6 months
Team(s): CMA
Keywords: On-body communication, textile antenna, wearable device..
Supervisor(s): L. LIZZI, F. FERRERO
Contact(s): leonardo.lizzi@unice.fr, fabien.ferrero@unice.fr
Training Place(s): LEAT, Campus SophiaTech, Bâtiment Forum, 930 Route des Colles, 06903 Sophia Antipolis
Salary Approximately: 550€ / month
Funding: ANR Project CONTEXT

Context
The new field of science dealing with implementation of electronic devices to textiles is known as e-textiles. Even if there are a lot of prototypes on the laboratory scale, e-textiles are not ready for the market and it is still rare to find finalized products to purchase. The main reason of that is the lack of reliability and the issues related to washability or ironing, particularly due to the need of worn battery.
The aim of the CONTEXT project is development of efficient technologies dedicated to innovative e-textile products for interactive clothing and footwear.
...

Summary of the research proposal
Within the CONTEXT project, the objective of this interniship is to design, realize and test an antenna for a textile-aided on-body communication by surface waveguides.
The starting point will be the analysis of the state of the art, and in particular, of three antenna topologies. The most conventional one will be a patch antenna backed by an AMC plane to reduce the antenna profile and to lower the back radiation toward the human body.
Half-mode substrate-integrated cavity antenna will be the second antenna topology considered in the project with the goal to design and fabricate a textile half-mode cavity antenna dedicated to launch a surface wave onto surface waveguides with a specific transition to improve the link budget.
...

Required Skills: Good command of both written and spoken English is required. French is optional.
Suitable Skills: A specialization in electromagnetics and or antennas is an asset.

This internship could eventually lead to a Phd thesis

More informations




Etude du remplacement de supports de transmission de type câbles par les lignes imprimées sur substrats souples

Niveau : Etudiants de dernière année d’Ecole d’Ingénieurs ou Master 2
Début du stage : possible à partir du 1er Février 2019
Durée : 6 mois
Thématique(s) : CMA (Conception Modélisation d’Antennes)
Mots-clefs : Lignes souples, interconnexions, couplage mutuel, modèle équivalent, interférences électromagnétiques
Responsable(s) : L. LIZZI, R. STARAJ
Contact(s) : leonardo.lizzi@unice.fr, robert.staraj@unice.fr
Lieu(x) : LEAT, Campus SophiaTech, Bâtiment Forum, 930 Route des Colles, 06903 Sophia Antipolis, FRANCE
Gratification : 551,25€/mois min
(voir actualisation en 2019)
Financement : LEAT

Contexte
Diminution du volume de connexions traditionnellement câblées.
Transformation d’un faisceau câblé classique en connexions électriques flexibles.

Développement, objectifs, …
Certains systèmes complexes devant véhiculer de nombreux signaux de nature très diverses
sur des supports de transmission au sein d’un environnement confiné, il en résulte
désormais une grande masse de câbles coaxiaux ou autres. Le nombre de ces câbles conduit
à des difficultés de placement, mais aussi à un coût et à un poids élevé. L’idée est alors de
remplacer ces liens semi-rigides par des lignes imprimées sur substrat souple (mono ou
multicouches).

Les principaux objectifs du stage proposés sont les suivants :
- Réaliser une liste exhaustive des solutions de lignes imprimées pouvant être imprimées sur substrats souples
- Pour chacune de ces solutions potentielles, définir les avantages et les inconvénients ainsi que les cas d’usages dédiés ou limites.
- Pour les solutions retenues, réussir à dégager des règles de design à partir d’études paramétriques sur CAO.
- Réaliser un ou plusieurs prototypes de cas intéressants retenus
- Effectuer les mesures en laboratoire de ces solutions afin de valider la simulation
et si besoin la topologie optimale à retenir

Connaissances requises : Antennes, électromagnétisme
Connaissances souhaitées : Simulateurs de type CST, électromagnétisme, propagation sur lignes , SPICE

Plus d'informations




Etude de couplage et mise au point d’un système d’auscultation Ultra Large Bande multicapteurs

Niveau : Etudiants de dernière année d’Ecole d’Ingénieurs ou Master 2
Début du stage : Février 2019 (à redéfinir)
Durée : 6 mois
Thématique(s) : ISA
Mots-clefs : 
réseau d’antennes ULB, couplage, simulation EM, pilotage analyseur vectoriel 8 ports, programmation, mesures.
Responsable(s) : 
N. FORTINO (MCF UNS), J.-Y. DAUVIGNAC (PR UNS)
Contact(s) : Nicolas.Fortino@unice.fr, Jean-Yves Dauvignac : Jean-Yves.Dauvignac@unice.fr
Lieu(x) : LEAT, Campus SophiaTech, Bâtiment Forum, 930 Route des Colles, 06903 Sophia Antipolis
Gratification : 550 € / mois
(voir actualisation en 2019)
Financement : LEAT

Contexte
Le développement de plateformes multimodales d’imagerie est une des activités de la thématique Imagerie microonde et Systèmes d’Antennes (ISA) du LEAT depuis maintenant plusieurs années pour des applications dans le domaine des fréquences millimétriques (imagerie de FOD sur pistes d’aéroport, aide à la navigation) aussi bien que dans le domaine des longueurs d’onde décamétriques (imagerie médicale, vision à travers les murs, contrôle non destructif). Dans le premier cas (système d’imagerie dans la gamme de fréquence millimétrique) les antennes travaillent en espace libre et en champ lointain tandis que dans le second cas les antennes sont utilisées au voisinage ou au contact d’une interface (corps, mur, sol, etc.). C’est dans ce cadre que s’inscrit ce sujet de stage.

Développements, objectifs, ...
Dans le cadre de l’équipex MIGA qui est un projet financé par les investissements d’avenir, le LEAT a conçu un nouveau système multi-antennes à pénétration de surface de 8 antennes fonctionnant dans la bande 100-1000 MHz capable de mesurer la vitesse de propagation des ondes dans le milieu ausculté. En collaboration avec des laboratoires de géophysique, ce système devra permettre le monitoring des déplacements d’eau dans l’acquifère du Vaucluse, au sein du Laboratoire Sous-Terrain Bas Bruit (LSBB). ...
Les principaux objectifs du stage sont les suivants :
•    étudier le couplage inter antennes et les différentes solutions permettant de le minimiser (simulation sous CST Microwave studio)
•    effectuer des mesures de test en laboratoire afin de valider la topologie optimale du réseau d’antennes
•    dimensionner les chariots mobiles devant intégrer les antennes
•    se familiariser avec le fonctionnement de l’analyseur de réseau vectoriel 8 ports,
•    revoir et respecter le cahier des charges d’automatisation du système,
•    mettre à jour le programme Matlab permettant de piloter l’analyseur vectoriel 8 ports via un microordinateur,
•    effectuer une campagne de mesure en environnement contrôlé

Plus d'informations



3D touch sensors and wireless communications

Niveau : Etudiants de dernière année d’Ecole d’Ingénieurs ou Master 2
Début du stage : Février, Mars ou Avril 2019
Durée : 6 mois
Thématique(s) : MCSOC
Mots-clefs : Programmation microcontrôleur, capteurs, électronique analogique/numérique, protocole MIDI, communications sans fils, nouvelles musiques numériques.
Responsable(s) : A. PEGATOQUET (MCF UNS), F. FERRERO (Pr UNS), G. NAVARD (ATEA CRR)
Contact(s) : alain.pegatoquet@univ-cotedazur.fr; fabien.ferrero@unice.fr; gael.navard@unice.fr
Lieu(x) : LEAT, Campus SophiaTech, Bâtiment Forum, 930 Route des Colles, 06903 Sophia Antipolis
Gratification : 551,25 € / mois
(voir actualisation en 2019)
Financement : Projet UCA MPEi

Contexte
Depuis quelques années, une nouvelle classe d’instruments (par exemple le clavier ROLI Seaboard) utilise une gestuelle en 3 dimensions de manière polyphonique, bien plus précise qu’auparavant grâce aux progrès technologiques et techniques liés aux capteurs ou aux solutions DSP embarquées disponibles. Dans ce stage il s’agit de poursuivre la conception d’un instrument numérique permettant un jeu en 3D, polyphonique et à un prix raisonnable. Des études ont en effet déjà été menées par deux étudiants afin de sélectionner les différents capteurs permettant une gestuelle en 3 dimensions. Un premier prototype matériel basé sur ces capteurs a été réalisé et servira de point de départ à ce stage.

Développements, objectifs, ...

Ce sujet de stage s’inscrit dans le cadre du projet MPEi financé par l’IDEX UCA et regroupant 6 partenaires (LEAT, Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR), CTEL, ACA, CIRM et Polytech Sophia). L’ambition de ce projet est d’utiliser les compétences conjointes des écoles d’arts et des centres de recherche afin de créer un environnement complet pour la création d’instruments de musique d’expression polyphonique multi-dimensionnel (MPE) à bas coût pour déployer dans les écoles des instruments numériques expressifs avec l’ambition de créer de véritables orchestres numériques pédagogiques.
...

Connaissances requises : Programmation microcontrôleur, C/C++, pilotes périphériques, communications numériques
Connaissances souhaitées : Protocole MIDI/MPE, communications sans fils

Plus d'informations



Conception d’antennes génériques hélices miniatures sur substrat de permittivité élevée

Niveau:  Etudiants de dernière année d’Ecole d’Ingénieurs ou Master 2
Début du stage : Possible à partir du 1er Février 2019
Durée : 6 mois
Thématique(s) : CMA (Conception Modélisation d’Antennes)
Mots-clefs Antennes hélices, polarisation circulaire, support limité, miniaturisation
Responsable(s) : A. DIALLO, Ph. LETHUC, R. STARAJ
Contact(s) : aliou.diallo@unice.fr , philippe.lethuc@unice.fr, robert.staraj@unice.fr
Lieu(x) LEAT, Campus SophiaTech, Bâtiment Forum, 930 Route des Colles, 06903 Sophia Antipolis
Gratification : 551,25 € / mois
(voir actualisation en 2019)

Financement : LEAT

Contexte
Etude de structures génériques d’antennes dédiées à l’intégration sur satellite de type Cubsat

Développement, objectifs, …
L’objectif du stage est de développer une méthodologie générique d’antenne hélice miniature en polarisation circulaire, intégrant les contraintes de volume d’antenne disponible, fréquence de travail, diagramme de rayonnement, efficacité gain afin de pouvoir concevoir plus rapidement ce type d’antennes dans différentes bandes de fréquence telles que la bande S, (2GHz-2.3GHz), la bande X, (8GHz-8.4GHz), la bande GNSS…. Le diagramme de rayonnement recherché sera de type isoflux (gain > 0dBi sur +/-65°). On pourra également envisager de charger l'antenne avec un diélectrique de permittivité relative comprise entre 6 et 22 pouvant même évoluer au sein de la structure, afin d’obtenir le meilleur compromis possible sur les différents paramètres cités précédemment. Un a plusieurs prototypes pourront être réalisés et caractérisés en fin de période. L’intégration de la partie amplification et filtrage à l’arrière de l’antenne pourra également être envisagée.
Connaissances requises : Antennes, électromagnétisme
Connaissances souhaitées : Simulateurs de type HFSS et/ou CST

Plus d'informations



Intégration d’éléments rayonnants dans la structure d’un nano-satellite

Niveau : Etudiants de dernière année d’Ecole d’Ingénieurs ou Master 2
Début du stage : 1er Mars 2019
Durée : 6 mois
Responsable(s) : F. FERRERO, L. LIZZI
Contact(s) : fabien.ferrero@unice.fr
Lieu(x) : LEAT, Campus SophiaTech, Bâtiment Forum, 930 Route des Colles, 06903 Sophia Antipolis
Gratification : 551,25 €
(voir actualisation en 2019)
Financement : LEAT

Contexte
Le Centre Spatial Universitaire Côte d’Azur (CSU Côte d’Azur) propose un stage de niveau Master 2 ou stage d’application d'école d'ingénieur.
Le Centre Spatial Universitaire a pour finalité de permettre à des étudiants de mener une partie d’un projet spatial complet - segment sol et satellite. Le développement portera sur des satellites au format “CubeSat”. Le CSUCA est hébergé par le laboratoire Lagrange, à Nice, campus de Valrose.
Les “CubeSat” sont des satellites de petite taille (nanosatellites), définis par une unité de base de 10cm de côté, 1kg, 1W de puissance disponible...

Développement, objectifs, …
Les objectifs du stage sont les suivants :
• Faire un état de l’art des antennes intégrées dans un cubesat.
• Etude des modes caractéristiques sur la structure d’un cubesat (panneau solaire, armature métallique)
• Proposer des topologies d’antennes intégrables dans un cubesat de taille 10*10*10cm3, pour des fréquences sub-GHz.
...
Plus d'informations


Design of integrated antenna in a Nano-Sat structure
level: Student in a MSc degree in Telecommunication or Electronic Engineering
Starting date: 1st March 2019
Duration: 6 months
Supervisor(s): F. FERRERO, L. LIZZI
Contact(s): fabien.ferrero@unice.fr
Training Place(s): LEAT, Campus SophiaTech, Bâtiment Forum, 930 Route des Colles, 06903 Sophia Antipolis
Salary: Approximately 550 € / month
Funding: LEAT

Context
Development of miniature and low-cost satellite is opening breakthrough solutions for worldwide communications. The quality of the transmission is strongly impacted by the antenna performance. Using non-deployable antenna is adding constraints in the antenna design but will strongly decrease the risk on the mission.
Summary of the research proposal
The objective of this internship is to develop a miniature antenna compatible with sub-GHz bands integrated in a 10*10*10cm3 cube-Sat.
The first part of the internship will be dedicated to the study of the different possible topologies.
The use of characteristic mode is promising to identify how the existing structure of the satellite (frame, solar-panel, etc.) could be leveraged in the antenna design.
The most promising solutions will be selected and used to fabricate a first prototypes.
Measurement in anechoic chamber and test-field will be performed to validate the prototype.

More information


SafeCluster GdR ISIS
soc sip BioComp
© LEAT Université Nice Sophia Antipolis - CNRS / Mentions légales et Crédits / WebMaster